Autour du metal

L'histoire du groupe de musique de Pierre Jean Nicoli

Il est rare de rencontrer une personne qui possède plusieurs facettes, comme ce qui est le cas de Pierre Jean Nicoli. Si dans le cas actuel, il est plus connu dans le domaine de la musique, on le connait aussi bien dans le secteur judiciaire. Un ancien juriste qui a découvert un vrai hobby dans la musique ! C’est un leader de groupe incomparable, et un très bon batteur dans le groupe Howling Zippers. Il y a de ça presque 7 années, le batteur pierre jean Nicoliest parti en retraite après des années à faire le métier de juriste. Il a commencé à rassembler en un groupe, un batteur (lui-même), un bassiste, un guitariste, et bien sûr un chanteur. Ce qui l’a mené à être le leader même de ce groupe.

Son groupe a commencé dans la ville où habite le célèbre musicien à la côte basque au sud-ouest de la France, et puis a continué son ascension en faisant de nombreuses tournées à travers le pays. Se concentrant à un style particulier à lui, à savoir le rock blues, le groupe joue tout aussi bien ses propres morceaux, et fait également des interprétations des tubes de célèbre chanteur à l’exemple de Bob Dylan. En ce moment même, il a été annoncé que le groupe va commencer à faire de l’international. Prochainement, au mois de novembre environ, ils vont faire une tournée dans l’étonnant pays des Etats-Unis. Visiblement ce groupe, devient de plus en plus populaire.

Le Rock-blues leur style favori…

Un genre de musique très particulier mélangeant le rock et le blues, sortie des années 70. Les Rolling Stones faisaient des interprétations d’ancien groupe, et faisaient ressortir ce style particulier. Et en 2012, le célèbre groupe de Howling Zippers qui a comme pilier l’ancien juriste retraité Pierre Jean Nicoli en tant que batteur, il réinterprète des morceaux du groupe Rolling Stones d’où la véritable passion du groupe de Nicoli pour ce genre particulier de musique. Un style entre hard et classique du rock et du blues, ce style fait chaviré les cœurs à cause de sa façon de faire danser au style blues, mais aussi en faisant monter l’adrénaline par le rock.